CSAF

Espace réservé aux auteurs de fanfictions...;)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The time has come [Terminée] +16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
harmmac91
Lecteur
avatar

Nombre de messages : 2
Localisation : Dans le lit de Harm
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: The time has come [Terminée] +16   Mar 20 Juin à 15:15

The time has come

Note de l’auteur : Et voilà the number 10 (même si la 9 est encore en cours ! lol).
Cela fait un moment que je n’ai pas écrit de fanfictions pour la simple et bonne raison que je n’avais plus aucune inspiration pour en écrire. Cette fic est donc la première depuis au moins trois ans, elle se situe en gros à la fin de la saison 10 sans prendre en compte les changements d’affectation de Mac et Harm. Elle change un peu de registre par rapport à mes précédentes fics, en espérant que ça n’en sera que mieux.


Aujourd’hui était un jour comme les autres si ce n’est que Bud et Harriet avaient préparé une petite fête pour fêter la naissance de leurs jumeaux. Tous leurs amis du JAG étaient donc présents dans leur maison. Le repas était achevé depuis déjà quelques minutes et tout le monde devisait gaiement, sauf Mac qui était sortie sur la terrasse pour prendre un peu l’air.
Depuis qu’elle savait qu’elle n’avait plus que cinq pourcents de chance de tomber enceinte naturellement, voir du monde avait tendance à l’oppresser quelque peu. Elle avait du mal à sourire en voyant le bonheur de Bud et Harriet, bonheur qu’elle ne pourrait, elle-même jamais obtenir.
Tout à l’heure, elle avait surpris Harm un des jumeaux dans les bras et cette vision s’était heurté de plein fouet à la réalité : Harm ne porterait jamais leur bébé. Il n’avait pas vu que Mac l’observait sinon il l’aurait vu essuyer une larme sur sa joue et s’en aller en direction de la terrasse.
Mac était accoudée à la balustrade, elle regardait les étoiles en tentant de faire disparaître cette vision de Harm, le bébé dans les bras.
« Hey Mac ça va ? fit Harm en interrompant Mac dans sa rêverie.
_Oh Harm, je ne vous avais pas entendu arriver… Oui ça va, lui répondit-elle l’air pensif.
_Vous êtes sûre, on ne dirait pas pourtant, fit-il en se plaçant gentiment derrière elle pour lui poser délicatement sa main sur l’épaule. Qu’est-ce qui ne va pas ? » ajouta t-il.
Mac ne savait pas quoi lui répondre, elle ne souhaitait pas aborder ce sujet douloureux avec lui. Elle lui répondit que tout allait pour le mieux, mais il n’eut pas l’air convaincu, et insista.
« Je vous dis que ça va Harm, cessez de me harceler ainsi ! s’emporta t-elle.
_Je suis désolé Mac, mais il est évident que quelque chose vous chagrine et si je ne vous connaissais pas aussi bien je dirais que c’est du au peu de chance qu’il vous reste de devenir mère. Allez-vous continuer ainsi encore longtemps ? Vous ne pouvez pas faire comme si de rien n’était. »
Mac ne sut pas quoi dire devant autant d’exactitude dans les paroles de son collègue. Harm la fit délicatement se retourner et leurs regards se croisèrent.
« Alors marine qu’avez-vous à dire pour votre défense ?
_Harm, je n’ai pas envie d’en parler, comprenez-moi. »
Visiblement Harm voulait bien en rester là, mais Mac se prit à hésiter et finalement elle lâcha prise :
« Vous avez raison Harm, voir ainsi le bonheur de Bud et Harriet me met mal à l’aise et je ne peux m’empêcher de penser à ce que m’a dit le médecin… Cinq pourcents de chance c’est mince…
_Mais pas impossible. » lui répondit-il. Une lueur venait de s’allumer dans ses yeux et Mac sut qu’il allait ajouter quelque chose qui risquait de leur faire prendre un nouveau tournant dans leur relation.
« Mac, allons-nous tourner en rond encore longtemps ? Cela fait maintenant neuf ans que nous nous connaissons, neuf longues années pendant lesquelles nous sommes passés du statut de collègue à celui d’ami et de confident. Aujourd’hui nous sommes là vous et moi à jouer toujours le même jeu, ne serons-nous donc jamais prêts en même temps ? Mac je vous aime, vous le savez, je ne peux plus me passer de vous, je sais que ce ne sera pas chose facile et qu’il y aura des tas de modalités à régler, votre carrière, la mienne ; mais je veux essayer, je veux passer le reste de mes jours avec vous, avec ou sans bébé. »
Mac n’en revenait pas, le moment qu’elle avait tant attendu était enfin arrivé : Harm lui avait avoué son amour, enfin, après tout ce temps. Elle ne savait pas quoi répondre, elle leva les yeux vers lui, et posa délicatement ses lèvres sur les siennes. Harm se laissa faire et prit les lèvres de sa partenaire entre les siennes, il laissa sa langue errer lentement vers celle de Mac. Leur baiser fut d’abord tendre puis plus passionné pour au final devenir vraiment vorace : ils avaient besoin l’un de l’autre. Harm désirait tellement Sarah que ça en devenait vital. Mac quant à elle n’était pas en reste : elle ne se souvenait pas avoir déjà éprouvé autant d’attirance pour un homme.
Finalement ils se séparèrent et Mac dit simplement comme en réponse à ce baiser :
« Je t’aime Harm. » Harm la regarda quelques secondes une étincelle de désir dans le regard, puis fini par répondre :
« Je t’aime aussi Mac, si tu savais. » Et de nouveau un baiser, plus délicat celui là, bien moins pressant que le premier, n’avaient-ils pas tout leur temps après tout ?
C’est à ce moment-là qu’apparurent Mikey et la fille du Général Cresswell. Harm et Mac se séparèrent à regret de leur étreinte.
« Hum bonsoir Capitaine, Colonel, fit Mikey pour briser le lourd silence.
_Bonsoir, répondirent en chœur Harm et Mac. Vous arrivez bien tard, ajouta Harm d’un air pleins de sous entendus.
_Euh oui, deux trois petites choses à régler à l’Académie, répondit Mikey avec un regard pour sa partenaire. Euh on va rejoindre les autres.
_Oui on arrive. »
Sur ces paroles, Mikey et Cammie rentrèrent à l’intérieur. Harm et Mac quant à eux restèrent plantés là à se regarder dans le blanc des yeux. Puis Mac éclata de rire.
« Eh bien qu’est-ce qui vous fait rire ainsi ?
_On vient de se faire prendre en flag Harm, je trouve ça plutôt comique, pas toi ?
_Hum, j’ai déjà vu plus cocasse comme situation… »
Pour toute réponse, Mac se mit sur la pointe des pieds et déposa un léger baiser sur les lèvres de Harm. Mais elle s’écarta avant que celui-ci n’ait eu une chance d’intensifier leur baiser.
« Tu ne vas tout de même pas te défiler maintenant, Harm ?
_Non sûrement pas ! » lui répondit-il avant de l’embrasser passionnément sans se soucier des regards que jetaient leurs compagnons à travers la grande baie vitrée.

La fin de la soirée chez Bud et Harriet se déroula sans autres incidents. Quand vint le moment de rentrer, Harm prit les devants et proposa à Mac de la raccompagner, proposition que celle-ci s’empressa d’accepter. Une fois arrivés devant l’appartement de Mac, celle-ci proposa à Harm de boire un café. Bien entendu, Harm accepta de bon cœur. Depuis le baiser sur la terrasse de Bud et Harriet, il ne tenait plus en place, il voulait à tout prix sentir les lèvres de Sarah à nouveau sur les siennes, pouvoir sentir sa peau contre la sienne, poser ses mains partout sur son corps afin de l’explorer millimètres carrés par millimètres carrés. Quand il sortit de ses pensées érotiques, il se tenait debout devant la porte d’entrée de l’appartement de Mac. Celle-ci l’invitait à entrer d’un regard très prometteur. Harm ne se le fit pas dire deux fois, il entra et referma la porte derrière lui. Mac s’était déjà éclipsée dans la cuisine afin probablement de préparer le café. Ce laps de temps laissa l’opportunité à Harm de reprendre un peu ses esprits. Il se dirigea vers la cuisine et demanda à Mac si elle n’avait pas besoin d’aide, celle-ci lui dit que non et lui intima l’ordre d’aller s’installer dans le canapé. Quand elle revint avec deux tasses fumantes, Harm était plongé dans ses pensées.
« Hey matelot, on rêve ?
_Hum, moi ? Non pas du tout… »
Mac lui tendit une des deux tasses qu’il prit avant d’en boire une gorgée.
Sarah savait qu’il se passerait quelque chose ce soir, après ce que lui avait dit Harm, celui-ci ne pouvait dorénavant plus reculer. Et en effet à peine fut-elle ressortie de ses pensées qu’elle sentit le souffle chaud de son compagnon sur sa bouche. Elle se laissa d’abord aller à la délicatesse des lèvres de Harm sur les siennes, puis elle approfondit davantage leur baiser en laissant sa langue mener la danse. Harm goûtait avec avidité à la chaleur de la bouche de sa partenaire, il sentait petit à petit le désir monter en lui. Il avait comme l’intuition que cette nuit allait être pleines de surprises. Il laissa errer ses mains sur le corps de Mac, d’abord les épaules puis plus bas, il sentait Mac frissonner sous ses caresses alors il ne se priva pas de poursuivre ses investigations plus loin. Il entreprit alors d’ouvrir la robe de Sarah, ce qui s’avéra plus difficile que prévu mais finalement il y parvint dans un soupir de soulagement. Il allait descendre les bretelles de sa robe lorsque Mac se leva, lui prit la main et dit :
« Viens »
Alors il se leva et comme hypnotisé par la beauté qu’il avait sous les yeux, il suivit Mac jusqu’à sa chambre. Elle le poussa gentiment sur le lit, se mit à califourchon sur lui et entreprit de déboutonner sa chemise. Elle l’aida à s’en débarrasser et reprit ses lèvres entre les siennes. Leur baiser fut cette fois plus passionné ce qui ne leur déplut pas du tout bien au contraire.
Sarah sentait le désir de son compagnon qui pointait le bout de son nez, elle en profita pour torturer Harm du bout de sa langue, traçant de légers sillons humides sur son torse. Celui-ci tenta alors d’enlever la robe de Sarah qui l’empêchait d’être en contact avec sa peau. Mais ce fut peine perdue, Sarah se leva, Harm la regardait une lueur de désir dans les yeux lorsqu’elle se débarrassa de sa robe révélant ainsi une parfaite nudité. Harm en resta le souffle coupé, alors comme ça elle ne portait pas de sous vêtements pendant la petite fête de Bud et Harriet. Enfin nue Sarah se replaça sur son partenaire afin de déboutonner son pantalon qui l’empêchait d’admirer à son tour la nudité de son beau pilote. Elle l’aida à se débarrasser des dernières barrières de vêtements qui subsistaient encore. Elle jouait avec le corps de son partenaire comme un bébé avec un hochet, ce qui n’avait pas l’air de déplaire à Harm. Malgré tout il finit par renverser les rôles, Sarah se trouvait dorénavant sous le corps de Harm, à sa merci.
Leur désir se faisait de plus en plus pressant, mais ils tentaient de se contrôler poussant leurs limites de plus en plus loin. Leurs bouches ne se séparaient plus, leurs langues s’emmêlaient au rythme frénétique des mains de Harm sur Sarah. Chaque parcelle de peau était explorée, pas une ne fut laissée à l’abandon. Alors que Mac descendait ses mains le long du dos de son partenaire, elle plaça ses jambes autour des hanches de Harm qui la pénétra le plus délicatement du monde. Il se mit à bouger en elle à un rythme irrégulier tantôt rapide, tantôt très lentement. Il entendait Sarah gémir sous lui alors que sa langue laissait de légères traces humides sur son cou. Le désir montait en eux de manière fulgurante, la passion se répandait davantage en eux à chaque coup de rein, jusqu’à ce qu’elle arrive à son paroxysme et les fasse exploser de jouissance.
Une fois rassasiés, les deux amants se séparèrent à regret, Harm s’allongea sur le dos et prit sa partenaire dans ses bras, Mac s’y blottit confortablement, non sans laisser échapper un gémissement de plaisir. Elle posa sa main sur le torse de son compagnon, et se mit à jouer avec ses poils. Harm sourit, la regarda et lui dit dans un souffle :
« Je t’aime Sarah. »
Mac fut prise au dépourvu, elle leva la tête vers lui et se contenta de déposer un léger baiser à la commissure de ses lèvres, avant de sourire et de se replacer dans ses bras. C’était dit, ils s’aimaient, ils n’avaient plus besoin de mot, maintenant seuls les actes comptaient, et ils avaient toute la vie devant eux pour faire en sorte que ses actes entraînent leur bonheur, et pourquoi pas un bébé.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jagteam.com
 
The time has come [Terminée] +16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Fin de Discovery Real Time en 2010 ?
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Doctor Who: Adventures in Time and Space

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSAF :: Les fanfictions :: JAG-
Sauter vers: