CSAF

Espace réservé aux auteurs de fanfictions...;)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour toi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sarah0076
Admin
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : En cherchant bien vous devriez me trouver... A vous de jouer
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Pour toi...   Mar 6 Sep à 1:01




La journée était idyllique, le soleil brillait à l’extérieur une légère brise venait effleurer les visages des invités et tout le monde semblait heureux de se trouver présent pour cet évènement.
Harriet avait tout organisé, voulant que les 5 ans de son plus grand garçon soient un évènement inoubliable pour lui et tous les invités.
Il était fier d’atteindre enfin cet âge, il n’était plus un bébé dorénavant. Il était assis à la table, installée à l’extérieur au milieu du jardin pour l’occasion. Il regardait fièrement tous les invités : son parrain et sa marraine, son oncle AJ, son oncle Sturgis, Jennifer ainsi que Mattie et ses parents. Son petit frère était assis dans sa chaise haute et jouait à tambouriner la tablette devant lui avec sa petite cuillère.

Harriet : Faits un vœu avant de souffler tes bougies !

Le petit garçon regarda vers sa mère en faisant une petite moue.

P’tit AJ : Juste un, pourquoi je ne peux pas en faire plus ?

Harm : C’est la règle AJ, si tu veux que ton rêve se réalise, tu dois faire un seul souhait et surtout ne le répéter a personne.

AJ regarda son parrain avec attention.

P’tit AJ : Et toi, tu fais des vœux avant de souffler tes bougies ?

Harm sourit au petit garçon.

Harm : Toujours !

P’tit AJ : Et ils se sont réalisés ?

Le regard d’Harm était partagé entre peine et joie.

Harm : Certains d’entre eux oui, d’autre non.

Harm pensait au souhait qu’il faisait depuis qu’il était enfant : Retrouver un jour son père et rattraper toutes ses années perdues.

Harm : Tu sais AJ, si tu y crois très très fort, tous tes rêves se réaliseront. Le tout est de toujours y croire. Tu me promets que tu ne baisseras pas les bras et que tu donneras ton maximum pour atteindre tes rêves ?

Tout le monde regardait la scène avec émotion. Ce petit bonhomme de 5 ans avait une vraie fascination pour son parrain. Il était indéniablement un modèle pour lui.

P’tit AJ : C’est promis, oncle Harm…

Harm : Fais un vœu, maintenant et souffle tes bougies !

Le petit garçon ferma ses yeux pour se concentrer le plus possible et penser à son souhait. Au bout de quelques minutes, il les rouvrit et souffla dans un élan les 5 bougies ornant son gâteau d’anniversaire. Toute l’assemblée applaudit.

Mac : Alors, poussin, ce souhait ?

P’tit AJ : Tonton Harm a dit qu’il ne fallait pas en parler pour qu’il se réalise.

Mac : Pour une fois, je reconnais que ton oncle a dit une chose sensée !

Mac sourit grandement et tout le monde éclata de rire autour d’eux.

Harm : Vous êtes tout simplement jalouse de mon bon sens, marines !

Mac ne répondit pas et se contenta de rire aux éclats.

Après ce petit moment de détente, chacun mangea sa part de gâteau, où Harm ne manquant pas de faire une petite remarque pour se venger sur l’appétit féroce de son devil dog. Alors qu’ils finissaient de prendre le café AJ se leva de table et vint se poster devant son parrain.

P’tit AJ : Tu viens jouer avec moi dans ma chambre ? On pourra commencer à monter la maquette que tu m’as offerte.

Devant la petite moue du garçon, Harm ne pu résister longtemps.

Harm : Tu as gagné. Je te suis petit marin.

Le garçonnet se saisit de la main de son oncle et le dirigea vers l’intérieur de la maison. A l’extérieur, tout le monde continuait à discuter de choses diverses comme du JAG. Harriet commença à ranger le tout quand les pleurs du petit Jimmy se firent entendre. Mac fut la première à le prendre dans ses bras. Elle commença à lui parler tout en le berçant.

Mac : Toi tu as sommeil, tu voudrais que tante Mac t’emmène dans ta chambre pour dormir un petit peu ?

Pour seule réponse le petit garçon commença à se calmer et un petit gazouillis se fit entendre. Tout le monde rit.

Mac : Je prendrai ça pour un, oui…

Mac se dirigea vers l’intérieur de la maison et passa par la cuisine pour dire à Harriet qu’elle montait coucher son petit garçon.

Mac : Ce petit bonhomme a sommeil. Je vais aller le mettre dans son lit.

Harriet qui avait les mains dans l’eau se retourna pour faire face à son interlocutrice.

Harriet : Laissez, je vais le faire. Vous devriez rester avec les autres.

Mac : Cela ne me dérange pas Harriet. Et puis au passage je jetterai un petit coup d’œil sur notre apprenti matelot, pour être sûre que Harm ne l’enrôle pas trop vite dans la NAVY…

Les deux jeunes femmes rirent à la remarque. Ce sont les ronchonnements de Jimmy qui les arrêtèrent dans leur hilarité.

Mac : Je crois que ce petit bonhomme est pressé d’aller faire la sieste.

Harriet : Vous trouverez tout pour le changer sur la table à langer. Et son pyjama se trouve dans le premier tiroir. Si vous avez besoin de quelque chose appelez.

Mac : Je devrai m’en sortir.

Sur ce, elle se dirigea vers la chambre petit garçon. Elle le changea et lui passa son pyjama. Une fois prêt pour faire la sieste, elle s’installa dans la chaise à bascule, le berçant dans ses bras pour qu’il s’endorme. Le petit angelot ne tarda pas à s’endormir. Aussi, Mac le posa délicatement dans son lit et sortit de la pièce sans faire de bruit. Elle avança tout aussi doucement jusqu’à la chambre du P’tit AJ pour voir ceux qu’Harm et lui étaient en train de faire. Alors qu’elle n’était plus qu’à quelques centimètres de la porte, elle entendit la voix de son filleul.

P’tit AJ : Dits, oncle Harm, pourquoi tu n’es pas marié avec tante Mac ?

La question parue autant surprendre Harm que Mac qui se trouvait derrière la porte et n’osait manifester sa présence. Elle était pétrifiée par la réponse que Harm pourrait donner, mais aussi très curieuse de savoir.

Harm : Pour un tas de raisons, AJ !

AJ ne remarqua pas le regard quelque peu triste de son parrain.

P’tit AJ : Pourtant ce serait génial si vous aviez plein d’enfants, je pourrai même vous aider et jouer avec eux.

Harm : Je suis sûr que tu nous serais d’une très grande aide AJ, mais les histoires d’adultes sont bien plus compliquées que cela.

AJ réfléchit un petit instant.

P’tit AJ : Tu aimes tante Mac ?

Harm bien que surprit par la question, tacha de ne pas le montrer. Mac quant à elle, n’osait plus respirer, elle s’appuya contre le mur pour ne pas s’effondrer. Elle allait enfin savoir ce qu’il ressentait pour elle. Harm hésita un petit moment, il reprit sa respiration et se lança.

Harm : Oui je l’aime, plus que ma propre vie…

Il se sentait comme libéré, de verbaliser ses sentiments faisait un bien fou, mais pourquoi ne pouvait-il pas le lui dire à elle. AJ regardait son parrain avec un grand sourire.

P’tit AJ : Ben alors, c’est très simple oncle Harm. Il faut que tu lui dises à elle…

Mac était sans voix de l’autre côté de la porte, son cœur avait cessait de battre, du moins c’est le sentiment qu’elle avait. Il fallait qu’elle prenne l’air. Elle commença à se diriger vers la descente d’escalier, mais trop prise dans ses pensées et aveuglée par les larmes qui coulaient sur ses joues, elle ne fit pas attention à la petite table qui était juste sur son chemin. Elle trébucha dedans et manqua de faire tomber le vase qui se trouvait dessus.
Harm et AJ qui étaient toujours dans la chambre du petit garçon entendirent le bruit et Harm se leva pour voir d’où cela provenait. Il ouvrit la porte et aperçu Mac se tenant à la petite table. Serait-il possible qu’elle ait tout entendue ? Il s’approcha d’elle et posa sa main sur son épaule.

Harm : Tout va bien Mac ?

Elle se retourna et lui fit face, il vit alors son visage inondé de larmes. Pourquoi pleurait-elle ? Cela lui déchira le cœur de la voir ainsi. La seule chose à faire qui lui vint à l’esprit fut de la prendre dans ses bras. Elle se laissa faire et approfondit même l’étreinte, passant ses bras autour de sa taille. Elle colla sa joue sur le torse de son partenaire. Elle murmura alors contre sa poitrine.

Mac : Alors tu m’aimes vraiment ?

Harm embrassa sa chevelure.

Harm : Oh oui je t’aime, je t’aime tellement que j’en suis malade. Quand tu n’es pas là je me sens perdu et dès que tu es à mes côtés je retrouve enfin mon chemin.

Elle releva la tête, les larmes avaient cessé de couler, ne laissant que la trace de leur passage. Elle regarda dans ses yeux et pour la première fois elle comprit enfin ce qu’elle y voyait : de l’amour. Elle se hissa sur la pointe des pieds pour atteindre ses lèvres. Avant de déposer un baiser, elle murmura.

Mac : Je t’aime tellement…

La fin de la phrase se perdit dans un langoureux baiser. Un baiser tant attendu, tant espéré et pourtant qui semblait si impossible…
AJ qui attendait son parrain finit par perdre patience et sortit pour voir ce qu’il faisait. Quant il aperçu son oncle et sa tante s’embrasser, il sauta de joie et courut vers eux, arrivé à leur niveau, il s’agrippa à leurs jambes.

P’tit AJ : Tu avais raison oncle Harm, les vœux se réalisent vraiment quand on le souhaite très fort. Mon souhait vient de se réaliser, tante Mac et toi, vous êtes ensemble.

Les deux adultes regardèrent le petit garçon surprit du souhait qu’il avait fait pour ses 5 ans. Harm se pencha et le prit dans ses bras. Il le posa sur son bras droit et de l’autre il attrapa Mac par la taille.

Harm : Oui AJ, Quand on y croit les vœux se réalisent, mon vœu des 9 dernières années vient enfin de prendre vie.

Il se pencha vers Mac et déposa un léger baiser. Ils avaient encore certains détails à régler, mais du moment qu’ils étaient tous les deux, tout était possible. Et tant qu’ils y croiraient, rien ne pourrait les arrêter…

_________________
Prochainement... Enfin une fois qu'elle sera écrite...lol

Merci à Finou pour la banière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
France Dragon
Auteur
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Dison, petit coin perdu en province de Liège, Belgique
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: J'adore!   Mar 6 Sep à 22:00

Sarah, ta fic est fantastique. thumright

En plus d'être bien construite, il y a tout les ingrédients d'une bonne fic: émotion Sad , humour lol! et de romance I love you .

Et le voeu du petit AJ est celui de nombreux fan.

Non, vraiment, elle est superbe.

Continue comme ça et j'ai hâte de lire les autres.

Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pour toi...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evolution pour un CDD
» Conseil pour HDTV
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?
» Quels réglages pour un paysage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSAF :: Les fanfictions :: JAG-
Sauter vers: